• Michel Chlastacz

Stadler confirmé pour la méga-commande du métro berlinois


Les affaires continuent et la Justice suit son cours. Le 20 mars 2020, le groupe ferroviaire Stadler a annoncé que la Haute Cour régionale de Berlin, rejetant l’appel d’Alstom, a validé le choix du BVG (la RATP berlinoise, ndlr.) en sa faveur pour la livraison de 1500 voitures pour un montant de 3 Mds€, un contrat incluant la maintenance des nouveaux matériels pour une durée de 32 ans.

Un contrat-cadre qui fixe un minimum de 606 voitures avec une première tranche de 376 voitures d’ici 2022 avec des compositions de deux ou quatre voitures.

Les délais de livraison des 230 voitures de la seconde tranche seront fixés ultérieurement par le BVG. Ce premier ensemble d’un montant de 2,1 Mds€ inclut les pièces détachées. S’ajoutent à terme des options pour 894 voitures supplémentaires.

Stadler investit 70 M€ pour l’adaptation du dépôt-atelier de Berlin Pankow (Est) qui assurera la maintenance des rames.

Des rames Stadler de la série IK sont déjà en service sur trois lignes du métro berlinois. Les futures rames des séries dites J et JK, en fonction des caractéristiques différentes des lignes où elles seront affectées*, offrent, selon le constructeur, de meilleures performances énergétiques, de plus faibles émissions sonores, des accès remodelés et de nouveaux systèmes d’information voyageurs par écrans.

* Gabarit des tunnels et des stations, longueur des quais, points singuliers.

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale