• Michel Chlastacz

La vapeur à la rescousse du manque d’autorails


Une série d’accidents de passages à niveau survenus en janvier 2020 sur certaines lignes régionales situées à l’ouest de Poznan en Pologne a eu pour conséquence de réduire drastiquement le parc d’autorails disponibles, et c dans un parc qui est - structurellement - déjà assez peu important dans la mesure où l’essentiel des lignes régionales sont ici électrifiées.

Aussi, il a été décidé de faire appel en urgence... aux locomotives à vapeur, celles qui appartiennent au parc de machines en activité du dépôt-musée de Wolsztyn situé au sud-est de Poznan.

Un lieu connu de tous les aficionados européens, voire même de ceux venus des aux-delà des mers et qui célèbrent le culte des engins fumants.

Jusqu’à mi-mars 2020 une série de relations quotidiennes régionales sur les lignes qui relient Poznan, Wolsztyn et Leszno sont ainsi programmées en traction vapeur en sus de celles qui existent déjà durant les week-ends.

Elles seront effectuées avec des machines express Pt 47 (des Mikado à disposition d’essieux 1-4-1, construites de 1948 à 1951) et des locomotives omnibus OL 49 (des Prairie à disposition d’essieux 1-3-1, construites de 1951 à 1954).