• Christine Cabiron

Draguignan réceptionne deux bus au gaz naturel


L’agglomération de Draguignan a reçu deux bus fonctionnant au gaz naturel (GNV). Cette collectivité souhaite transformer intégralement la flotte du réseau urbain TED dans le cadre de son plan de transition énergétique.

L’agglomération de Dracénie Provence Verdon a reçu deux bus au gaz naturel de la marque Iveco. Ces véhicules sont mis en service sur la ligne 1 la plus fréquentée du réseau TED de Draguignan. Cette acquisition représente un investissement de 541 800€ (HT), financé à près de 50% par l’Etat dans le cadre du programme Action Cœur de ville.

Cette collectivité qui réunit 23 communes et 108 000 habitants, souhaite en effet réduire l’empreinte environnementale de ses transports publics. Pour cela, elle s’est engagée à transformer intégralement la flotte du réseau TED à raison de deux bus par an « si les capacités budgétaires le permettent » précise un communiqué de presse.

Fréquentation en hausse de 9%

Les lignes de bus urbaines et le transport à la demande interne à Draguignan sont opérés en régie intercommunale. Les services interurbains sont pour leur part confiés au groupe Beltrame qui les exploite avec notamment une cinquantaine de cars roulant au GNV.

En 2019, le réseau urbain a enregistré 685 000 voyages, soit une fréquentation en hausse de 9% par rapport à 2018. A Draguignan, la hausse de trafic sur les quatre lignes s’est chiffrée à +15%. Par ailleurs, la navette Cœur de ville, mise en service en avril 2019, a été utilisée par plus de 7000 voyageurs.

Autre chiffre : 3185 validations ont été effectuée avec TixiPASS, l’application de paiement en ligne. Celle-ci permet d’acheter et de valider son titre de transport à partir d’un Smartphone.