• Jean-François Belanger

Les laissés pour compte de la mobilité


Créée en 2013, l’Association de la Mobilité Inclusive s’est commuée en Fondation depuis deux ans. La vocation de ce laboratoire d’idées (think-tank) est de proposer des solutions et des outils aux laissés pour compte des mobilités. C’est ce qui a été développé lors des sixièmes rencontres, le 5 février 2020 à la Cité Universitaire Internationale de Paris

Que ce soit pour des questions de moyens, d’âge, de santé ou de localisation… il existe toute une partie de la population française qui est tenue à l’écart des principaux moyens de communication.

L’inégalité en matière de mobilité est un fait territorial et souvent, certains cumulent les handicaps, particulièrement dans les zones rurales. C’est ainsi que 78% des habitants des communes rurales déclarent ne disposer que de leur véhicule individuel pour ce déplacer, contre 36% dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants.

De ce fait, chez les plus vulnérables, c’est 25% de la part du revenu qui est consacré à la mobilité. La Fondation de la Mobilité Inclusive a fait partie des forces vives ayant contribué aux propositions inscrites dans la LOM. L’une de ses dernières préconisations présentée est la définition du Territoire à Mobilité Inclusive (Tami).

Mobiliser les AO

Mener une telle démarche consiste à mobiliser et coordonner les acteurs locaux, avec l’objectif partagé d’une mobilité accessible à tous sur la base d’un diagnostic, de la mise en place d’un plan d’action, et d’outils en vue d’évaluer les résultats.

« Nous proposons à toutes les Autorités Organisatrices de Mobilité (AOM) concernées à s’engager dans une telle action », déclare Valérie Dreyfus, délégué générale de la Fondation.

Elle fournira même certaines ressources : une formation, des informations, la mise en relation avec les plateformes de mobilité…

Pour la financer, cette structure accueille aujourd’hui en son conseil 18 partenaires : acteurs de la mobilité (Keolis, Transdev…), industriels (Michelin, Total, PSA… et divers entreprises (La Poste, Pôle Emploi…). Elle est présidée actuellement par Hubert Antoine Joseph, de Transdev.