• Michel Chlastacz

Le nouveau Cévenol est arrivé !


Le 28 janvier 2020, Carole Delga, présidente de la région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée, a officiellement lancé le service des nouvelles rames Coradia Liner affectées au train Cévenol. Il relie de nouveau quotidiennement Nîmes à Clermont-Ferrand via « la ligne aux 100 tunnels », l’une des plus difficiles du réseau ferré national.

Une ex-relation de Train d’Équilibre du Territoire reprise par la région, l‘accord avec l’État comprenant la livraison de trois rames Coradia Liner, version grand parcours des Regiolis d’Alstom. Au-delà des matériels, la région consacre 18 M€ sur un total d’investissements de 43 M€ destinés à la remise à niveau de la ligne durant le CPER 2016-2020.

Elle comporte, outre divers travaux d’urgence, un renouvellement complet de la voie sur la section Alès-Langogne (87 km). Dans le même cadre, la région Auvergne-Rhône-Alpes consacre un budget de10,4 M€ à des travaux de remise à niveau de la partie Clermont-Ferrand-Monistrol-d’Allier.

À l’issue d’une étude actuellement en cours, ces travaux s’accompagneront d’une refonte totale de l’offre sur la ligne qui, aujourd’hui, outre l’aller-retour de bout en bout, n’est dense que sur les sections périurbaines Clermont-Issoire-Vic-le-Comte (27 AR/jour), et Nîmes-Alès (18 AR/jour). Alors que les dessertes des autres parties de la ligne vont de 3 (Langogne-Saint-Georges-d’Aurac) à 8 allers-retours quotidiens (Alès-Génolhac).