• Jean-François Bélanger

Transdev s’engage avec la Gendarmerie contre la délinquance

Une convention a été signée le 9 janvier 2019, entre Transdev et la Gendarmerie pour associer le personnel d’exploitation de deux lignes de Cars du Rhône dans une démarche de prévention de la délinquance et des actes d’incivilité dans les transports.

C’est une première en France. Elle vise à améliorer la sécurité des usagers, des personnels et des matériels de transports, mise à rude épreuve sur les réseaux. Deux lignes Cars du Rhône exploitées par Transdev, pour le compte du Sytral, ont été identifiées pour cette action : celle entre Givors et Lyon et celle entre Cours-la-Ville et Lyon.

Cette convention signée à Vourles (69), pour une durée de trois ans, repose sur le volontariat du personnel de bord. Sur la vingtaine de conducteurs de ces deux lignes, une douzaine a adhéré à cette démarche et deviennent ainsi des « citoyens référents ».

Bernard Neuer, directeur Transdev Rhône-Alpes et le général Philippe Guimbert, commandant de la gendarmerie Auvergne-Rhône-Alpes.​

Elle repose essentiellement sur les échanges d’information avec la gendarmerie. Sur la durée du temps de travail, ceux-ci vont recevoir une formation nécessaire afin de pouvoir fournir aux forces de sécurité les éléments indispensables à la meilleure prévention ou prise en charge d’événements d’insécurité ou d’incivilité.

Une signalétique spécifique à ce dispositif sera apposée par le Sytral à l’entrée des véhicules ainsi qu’aux arrêts de la ligne. Il est prévu d’effectuer une évaluation annuelle de cette mesure.

Bientôt un Centre Régional de la Sécurité des Mobilités

Présent lors de la signature de cette convention, le général Philippe Guimbert, commandant la Région de Gendarmerie Auvergne-Rhône-Alpes, en a profité pour annoncer la prochaine ouverture d’un centre régional de la sécurité dans les Mobilités : « Dans la foulée du Centre National de la Sécurité des Mobilités, à Issy-les-Moulineaux, nous comptons ouvrir à Lyon un Centre Régional, pour Auvergne-Rhône-Alpes, qui associera les entreprises concernées SNCF, Transdev… les autorités organisatrices et les représentants syndicaux ». Cet organisme devrait voir le jour dans le courant de cette année.