• Michel Chlastacz

Alstom livre sa première Prima M 4 au Maroc


Au Maroc il n’y a pas que la seule LGV Casablanca-Tanger. La modernisation du réseau ferré classique est aussi d’actualité. Le renouvellement et le renforcement du parc de traction sont à l’origine de la commande de l’ONCF (l’exploitant ferroviaire national, ndlr.) à Alstom de 30 locomotives B°B° de la gamme Prima dite M4.

Une commande passée en 2018 et concrétisée le 30 décembre 2019 par la livraison de la première machine.

Des machines puissantes (5500 kW) équipées pour le 3 kV continu de l’ONCF, aptes à une vitesse maximale de 160 km/h et qui bénéficient d’origine de l’ERTMS niveau 1 mis en place sur les grands axes ferroviaires marocains.

Cette première locomotive a été montée sur le site de Belfort comme le seront les suivantes, tandis que les équipes marocaines d’Alstom* prendront en charge les essais, les services de garantie et la maintenance du parc.

Ce dernier comprend déjà une vingtaine d’engins de la même gamme. Livrés à partir de 2009 ils forment la série dite E 1400 de l’ONCF et ils assurent aujourd’hui les liaisons express de type « Intercités » sur les axes classiques électrifiés du réseau ferré marocain.

*Alstom Maroc, qui emploie 580 personnes, est impliqué dans le suivi des tramways « Citadis » de Casablanca et de Rabat et dans celui des 12 rames TGV « Avelia Euroduplex » de la LGV Casablanca-Tanger. Alstom Maroc produit aussi des faisceaux de câbles et des armoires électriques destinés aux autres sites du groupe.