• Michel Chlastacz

PESA se lance dans l’hydrogène


Le 12 décembre 2019, le constructeur ferroviaire polonais PESA et le groupe de raffineries local PKN Orlen ont signé un accord de coopération pour la construction d’une locomotive à hydrogène assorti de l’installation d’un système d’approvisionnement ad-hoc. Accord conclu sur la base d’un calendrier de réalisation à lancer par le constructeur dès mi-2020.

L’activité fret PKP Cargo de l’opérateur ferroviaire historique national est à l’origine du projet initial qui a été initié en juin 2018 en coopération entre PKP Cargo, le constructeur ferroviaire H. Ciegelski et le groupe charbonnier JSW.

L’option - toujours valide - vise à produire de l’hydrogène à partir du gaz de coke avec l’objectif de convertir à l’hydrogène pas moins de 500 locomotives diesel anciennes fortes consommatrices de carburant.

Avec l’accord PESA-PKN Orlen, la démarche s’étend vers les engins moteurs voyageurs. À commencer par une locomotive mixte fret/voyageurs conçue sur la base des engins diésels-électriques de la série Gamma de PESA avant d’étendre le concept à un modèle d’automotrice électrique qui serait équipé en version hybride caténaires + batteries et hydrogène.

Côté approvisionnement en hydrogène, PKN Orlen prévoit en 2021 la création dans le sud du pays d’une unité de production tous modes (automobile, camions, autocars et autobus, véhicules ferroviaires) semblable à celles que le groupe a installé récemment en République tchèque.