• Christine Cabiron

Un titre de transport unique dans les Alpes-Maritimes

Mis à jour : oct. 15


A partir du 1er janvier 2020, les habitants des Alpes-Maritimes pourront utiliser plusieurs réseaux de transport en commun avec le Pass Sud Azur. Ce titre de transport unique couvrira sept zones, dont la Principauté de Monaco.

A compter du 1er janvier 2020, terminée la course aux titres de transports publics. Du moins dans les Alpes-Maritimes. En effet, la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur lancera le Pass Sud Azur qui permettra d’utiliser tous les réseaux de transport en commun présents dans ce département.

Ce qui englobe les réseaux urbains de la métropole de Nice-Côte-D’azur, des communautés d’agglomération du Pays de Grasse, de Canne Pays de Lérins, de Sophia Antipolis, ainsi que la communauté de la Riviera Française et la Principauté de Monaco.

Le Pass Sud Azur donnera également accès aux réseaux régionaux : lignes interurbaines, ligne express régionales, TER, Chemins de Fer de Provence.

Sept zones, un abonnement

Ce Pass a été pensé pour s’adapter aux besoins des usagers en couvrant sept zones différentes. En sachant qu’il est possible de ne s’abonner qu’à certaines zones ou d’étendre le Pass à l’intégralité du département.

Les prix des ces abonnements varient de 27€ à 80€ en fonction du nombre de zones. Cette tarification entrera en vigueur dans la principauté de Monaco le 1er septembre 2020.

L’objectif de cette tarification est de permettre aux habitants de ce département de se déplacer avec un seul titre de transport. « Cela facilitera les déplacements des usagers sans les contraindre à utiliser leur voiture », indique Renaud Muselier, le président de la Région Provence-Alpes-Côte-D’azur.

« Développer une intermodalité efficace et mettre en œuvre des transports collectifs urbains hautement performants est une des mesures de notre plan climat Une Cop d’avance ».

Un tel titre de transport a été déployé sur le territoire de la Métropole Aix-Marseille-Provence.