• Michel Chlastacz

Des rames bi-modes Hitachi pour First Trenitalia


Le 6 décembre 2019, l’opérateur italo-britannique First Trenitalia a signé avec Hitachi Grande-Bretagne un contrat d’un montant de 350 M£ (414 M€) pour l’acquisition de 23 rames Intercity à livrer dès 2022.

Il s’agit précisément de dix rames électriques de sept voitures d’une capacité de 453 places, et de 13 rames bi-mode électro-diésel d’une capacité de 301 places.

Ces rames, qui pourront circuler à 200 km/h s’ajouteront aux 56 rames Pendolino Alstom (ex-Virgin Trains, ndlr.) existantes qui seront totalement rénovées. La maintenance de l’ensemble de la flotte sera effectuée aux ateliers Alstom de Wolverhampton.

First Trenitalia a obtenu sous le label Avanti la franchise des trains dits West Coast qui incluent la ligne Londres-Liverpool (la West Coast Main Line) et les lignes des Midlands électrifiées, plus celles du nord du Pays de Galles non électrifiées.

Compte-tenu du faible taux d’électrification du réseau britannique, les matériels bi-modes ont aujourd’hui la cote, puisqu’en 2019, pas moins de trois contrats importants ont été conclus pour l’acquisition de ce type de rames.

Outre les futures rames pour Avanti, Hitachi a fourni au LNER les rames Azuma tandis que Stadler a vendu au réseau Great Anglia des rames Flirt bi-modes dont les premières ont été mises en service en juillet. Les matériels bi-modes mis en service ou commandés par les opérateurs britanniques totalisent 191 unités.