• Pierre Cossard

La LOM est adoptée


La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement le 19 novembre 2019. Le texte a été adopté par 116 voix contre 49 et 9 abstentions.

Parmi les mesures phares votées, on retiendra l’objectif affiché d’une fin des ventes de véhicules à carburant fossile d’ici à 2040, mais aussi le déblocage de 13,4 Mds€ sur la période 2018-2022 pour le développement des infrastructures ou, peut-être plus urgent, l’entretien des réseaux existants.

Les différentes oppositions n’ont pas manqué de critiquer ce texte. Pour LR, qui suit en cela les conclusions du Sénat, « le financement continue à faire défaut ». Ce parti pointe aussi du doigt le « marché de dupe » de l’assouplissement de la limitation à 80 km/h, puisque celle-ci ne concernera pas les routes nationales.

Du côté du PS et de LFI, le sentiment généralement exprimé laissait entendre que la LOM était une loi plutôt sans ambition, surtout pour les fameux territoires délaissés…

Mobilités Magazine reviendra plus en détail sur l’analyse de ce texte dans ces prochaines éditions.