Fond-MM_edited.jpg
  • Pierre Cossard

Municipales à Paris : le programme Vert


David Belliard, candidat écologiste à la mairie de Paris pour les élections des 15 et 22 mars 2020, a présenté le volet transport de son programme le 5 novembre 2019. Sans grande surprise, l’intitulé presque Gaullien du projet, « Paris libéré de la voiture », désigne d’emblée l’ennemi à abattre.

Rappelant au passage que la sortie du Diesel est prévue pour 2024 et celle des moteurs thermiques pour 2030 sur l’ensemble du Grand Paris, le candidat pose par ailleurs le pilier de son projet en une phrase simple, malgré l’emploi de l’écriture dite inclusive : « Nous ferons de Paris une vélopole, capitale du vélo, une métropole sûre, accessible et agréable pour les cyclistes, y compris occasionnel·le·s, même et surtout lorsque ce sont des enfants ».

Le cycliste est l’avenir de l’Homme

Partant du Plan Vélo déjà initié par l’actuelle mandature, le projet écologiste entend bien sûr allé plus loin, en commençant par la formation des plus jeunes avec « sur les temps périscolaires des cours de vélo à tou·te·s les petit·e·s Parisien·ne·s… ». L’objectif affiché étant clairement de « faire naître une génération vélo ».

Vient ensuite un catalogue de mesures s’appuyant d’abord sur le déploiement de pistes cyclables bidirectionnelles sécurisées, notamment en doublement « de certaines voies de métro particulièrement saturées comme la ligne 13… ».

On y trouve aussi l’installation massive de vélo-box fermés et sécurisés sur les places de parking actuelles, la multiplication par dix du nombre d’arceaux à vélo, l’obligation d’installation d’un local à vélo dans chaque immeuble rénové, ou la mise en place de places réservées au vélo dans tous les transports collectifs, bus compris.