• Jean-François Belanger

Le train veut profiter de l’engouement pour le vélo


Soutenu par Charente Tourisme, Loopi Voyages souhaite dynamiser avec la SNCF les voyages des cyclistes à bord des trains, en leur proposant des solutions tout compris, sur le réseau Intercités.

Loopi Voyages souhaite ainsi associer deux modes de transport écologique, le train et le vélo. Cette agence, émanation de la start-up rochelaise Moustic, a sélectionné des hébergements, des activités, et des lieux de visite qu’elle met en relation avec les prestataires. Elle assure l’ensemble de la chaîne logistique, c’est-à-dire la location de vélos, le transport des bagages et des vélos à bord des trains.

Depuis le 19 août 2019, cette offre Loopi est ainsi affichée sur le site oui.sncf, et elle est expérimentée dans un premier temps sur la ligne SNCF Intercités Nantes-La Rochelle-Bordeaux. Pour 2020, après avoir mesuré l’intérêt des voyageurs une deuxième version sera plus étendue et plus ambitieuses.

Une opportunité saisie par la SNCF pour profiter et accompagner l’engouement que rencontre le vélo depuis quelque temps dans le pays.

Selon Bercy, avec plus de 9 millions de séjours en 2017, la France est devenue la deuxième destination mondiale du tourisme à vélo, derrière l’Allemagne. Sa croissance était de 14,5% en 2016, et de 8% en 2017. C’est l’une des filières les plus dynamiques du marché français.

La SNCF ne souhaite pas passer à côté. « Cette solution multimodale est inédite et contribue au dynamisme des territoires qui innovent vers des mobilités douces, pour voyager autrement », résume Carole Marion, responsable de SNCF Intercités.

#LoopiVoyages #SNCF #Vélo