• Michel Chlastacz

Les Russes redemandent des Sapsan-Velaro à Siemens


Le Sapsan*, cette version du Velaro de Siemens taillée sur mesure pour la grande vitesse russe, avait été lancée en 2009 sur les relations Moscou-Saint-Pétersbourg, puis ultérieurement sur Moscou-Nizhny Novgorod.

Elle plait au client, à tel point que, le 10 juin 2019, les RZD (Chemins de fer russes) ont commandé au groupe allemand une nouvelle tranche de 13 rames de 10 voitures qui seront à livrer de septembre 2022 à juillet 2023. Des rames qui s’ajouteront aux 16 unités actuellement en service.

Un contrat d’un montant de 513,5 M€, assorti d’un accord de maintenance d’une durée de trente ans pour un montant de… 583,1 M€ ! Une maintenance qui sera effectuée, comme pour les autres rames, par la joint-venture germano-russe Ural Locomotives, installée à Sinara près de Yekaterinbourg.

Ce site industriel produit, outre des autorails et des rail-bus pour le marché russe et pour l’exportation, les rames automotrices électriques de banlieue Latoshka, qui sont dérivées de la plate-forme du Desiro de Siemens.

La nouvelle commande de rames Sapsan est destinée à accroître l’offre à grande vitesse sur l’axe Moscou-Saint-Pétersbourg qui devrait ainsi passer de 15 à 18 allers-retours journaliers. Elles seront aussi mises en service sur la ligne Moscou-Nizhny Novgorod, qui atteindra trois allers-retours quotidiens au lieu d’un seul aujourd’hui.

* « Sapsan » est le nom russe du faucon-pèlerin

Inscrivez-vous à la newsletter de Mobilités Magazine

#Russie #Siemens #RZD