• Michel Chlastacz

Le retour estival de la « Vapeur du Trieux »


Du 15 juin au 15 septembre 2019, les touristes peuvent de nouveau parcourir la vallée du Trieux entre Pontrieux et Paimpol (Côtes-d’Armor) par le train à vapeur.

En 2018, après deux années de fermeture nécessitées par la rénovation de la voie de la ligne TER Guingamp-Pontrieux-Paimpol, l’unique train à vapeur touristique de Bretagne avait pu de nouveau circuler, grâce à la mobilisation de GP 3A (Guingamp Paimpol Armor Argoat Agglomération), de CFTA* et des offices de tourisme et sur la base d’un investissement conjoint.

Le train touristique Vapeur du Trieux est né en 1997 à l’occasion du Festival de Chants de marins de Paimpol qui a lieu tous les deux ans. Aujourd’hui il est tracté par la locomotive-tender 141 TB datant de 1913 qui avait terminé sa carrière à la SNCF en 1969 sur l‘ancienne ligne de Paris-Bastille à Boissy-Saint-Léger devenue, en partie la partie Est du RER A.

Au rythme de deux allers-retours quotidiens, la 141 TB 424 tracte un convoi composé de quatre voitures de type « boîte à tonnerre » du réseau Est datant de 1924 et de deux voitures de 1ère classe d’origine belge.

L’occasion de découvrir Pontrieux, la « cité des lavoirs », Traou-Nez, la maison de la célèbre « Affaire Seznec » et, bien sûr, Paimpol et son port. On peut aussi apercevoir, au passage du train dans la vallée, la silhouette majestueuse du château médiéval de La Roche-Jagu.

* Cette filiale de Transdev exploite, pour le compte de la SNCF et de la Région, les deux lignes subsistantes de l’ancien Réseau Breton : Carhaix-Guingamp et Guingamp-Paimpol (97 km).

Inscrivez-vous à la newsletter de Mobilités Magazine

#Train #Pontrieux