• Pierre Cossard

e-troFit, la solution de transition ?


La transition écologique des transports collectifs est en marche, et le Diesel restera sur le bas-côté de la route. Pour autant, le remplacement rapide des parcs de bus thermique par des modèles électriques paraît aujourd’hui hors de portée (industrielle autant qu’économique) de la grande majorité des réseaux européens.

la société e-troFit, une filiale de in-tech, basée à Munich, a peut-être trouvé la solution. Présente au salon Bus2Bus de Berlin et au sommet de l(UITP de Stockholm, cette entreprise propose tout simplement de transformer des bus Diesel en bus électriques.

Le kit e-troFit, pour l’instant uniquement disponible pour le Mercedes Citaro, nécessite de déposer le moteur thermique du véhicule, qui est ensuite remplacé par un essieu électrique fourni par ZF. Il s’agit de l’essieu électrique équipé de moteurs in-ax Axrax, également adopté par Mercedes et Solaris pour leurs modèles eCitaro et Urbino electric.

Les premières livraisons de Citaro modifiés devraient avoir lieu au 4e trimestre 2019. Des kits pour les modèles Citaro II Solobus et les bus articulés Citaro II sont d’ores et déjà pour l’année 2020. Et différents modèles d’autres marques sont dans les cartons d’ e-troFit.

Concernant les batteries, l’industriel a fait le choix de modules NMC (40 kWh chacun) qui peuvent être répartis en différents compartiments du véhicule en fonction de l’autonomie recherchée.

Selon e-troFit, cette conversion revient en moyenne 50% moins chère que l’achat d’un véhicule neuf à propulsion électrique. La variable étant bien sûr liée au nombre de modules de batteries retenu.

Un concept à suivre…

Inscrivez-vous à la newsletter de Mobilités Magazine

#Transitionécologique #Conversion #Electrique