• Christine Cabiron

Valence met le cap sur des bus électriques


Valence Romans Déplacements a présenté les bus 100% électriques qui circuleront le 1er juillet 2019 sur la ligne Cité 1 du réseau urbain. Celle-ci est la plus fréquentée avec 2,5 millions de voyages annuels.

A partir du 1er juillet 2019, la ligne la plus fréquentée du réseau Citéa de l’agglomération de Valence sera opérée avec 13 bus électriques. Ces véhicules ont été achetés à Heuliez Bus par Valence Romans déplacements (VRD). Un investissement de 7,9 M€, subventionné à hauteur de 2 M€ par la région Auvergne Rhône-Alpes. VRD est en charge de l’organisation de la mobilité sur les 69 communes qui composent le territoire.

La ligne Cité 1 dessert les lieux stratégiques de Valence : établissements scolaires, le siège de VRD, le centre-ville, la gare SNCF. Elle réalise 2,5 millions de voyages par an, soit 20% de la fréquentation globale du réseau Citéa. Elle sera prolongée jusqu’au centre Aqualudique de l’Epervière fin 2019.

13 bus électriques fin 2019

A ce moment-là, les 13 bus seront mis en circulation, à raison d’une fréquence de 8 minutes en heure de pointe. Ces véhicules ont une capacité de transport de 90 personnes. Ils disposent d’une autonomie varient de 220 à 250 km par jour.

Pour alimenter ces bus, VRD a équipé le dépôt de 13 chargeurs de 50 kW et de deux transformateurs. Le rechargement des batteries s’effectuera de nuit pendant 5 à 7 heures.

Mix énergétique

Dans cette agglomération de 255 000 habitants, VRD joue la carte du mix énergétique. L’autorité organisatrice a décidé de développer la flotte de bus alimentés par du GNV bio méthane. Fin 2019, le parc de Citéa (276 bus et cars) comptera 25 véhicules dotés de cette motorisation. VRD mise également sur les vélos en libre-service dont une partie est à assistance électrique.

« La transition énergétique et l’atténuation du changement climatique constituent des enjeux prioritaires pour le territoire », précise un communiqué de VRD.

#Valence #Electrique #Citéa