• Michel Chlastacz

Le DART de Dublin veut renouveler sa flotte


Tout électrique, batteries + électricité, batteries + diesel ! Toutes les options techniques devraient se cumuler afin, d’ici 2035, de totalement renouveler le parc des matériels roulants du DART, le réseau ferré de type RER qui irrigue la grande agglomération de Dublin.

Un réseau qui totalise 80% du trafic ferroviaire de la République d’Irlande, et qui se compose de deux parties : du Nord au Sud, de Howth et Malahide jusqu’à Greystones, un ensemble de 53 km avec 31 stations et électrifié en 1,5 kV continu, desservi par 54 rames automotrices électriques mises en service de 1983-1984 à 2001.

L’autre partie du réseau DART se compose des lignes non électrifiées desservant l’Ouest de l’agglomération, qui aboutissent à la gare en cul-de-sac de Dublin Conolly*.

Le projet de renouvellement du parc consiste dans l’acquisition de 54 nouvelles rames automotrices électriques bi courants (1,5 25 kV) destinées à remplacer le parc existant, auxquelles s’ajouteraient 52 rames hybrides batteries + diesel, qui succèderaient aux rames diesel classiques sur les lignes non électrifiées.

A terme permettant ces rames pourraient toutefois faire l’objet d’une conversion en véhicules associant pantographes + batteries au fur et à mesure de la progression des électrifications en 25 kV.

* Un projet maintes fois reporté faute de moyens consiste à relier les deux ensembles DART qui se touchent via un tunnel en centre-ville.

#Dublin #Flotte #Electrique