• Michel Chlastacz

Trenitalia investira massivement pour les trains de banlieue et régionaux


Le 10 mai 2019, Ganfranco Battisti, directeur général des Ferrovie dello Stato (FS), a annoncé des investissements massifs qui seront mis en œuvre de 2019 à 2023 sur le réseau ferré national italien. Soit pas moins de 42 Mds€, auxquels s’ajoutent des options qui pourraient amener ces montants jusqu’à 58 Mds€.

L’opération la plus spectaculaire concerne la ligne du Brenner et son tunnel, avec plus de 5,5 Mds€* investis. Outre la pose de l’ERTMS, cette ligne majeure, tant côté voyageurs que fret, bénéficiera de voies supplémentaires et de zones de garage pour les trains de fret paneuropéens, en attendant l’achèvement en 2025 du nouveau « tunnel de base » (Innsbruck-Fortezza) de 55 km de longueur…

Toutefois, la partie « dure » de ces investissements concerne le renouvellement massif de la flotte des matériels de banlieue et de ceux des trains régionaux, avec des commandes qui totalisent pas moins de 2000 unités, dont 400 rames régionales parmi lesquelles 240 autorails légers seront destinés à la modernisation des petites lignes de maillage du territoire. Mais également le réseau grandes lignes n’est pas oublié avec une commande qui porte sur 14 rames nouvelles à grande vitesse.

* C’est le cœur du corridor paneuropéen nord-Sud Hambourg-Munich-Vérone-Milan-Gênes qui structure la « banane bleue », la partie la plus active de l’Union européenne.