• Pierre Cossard

Mobilité, la fin du rêve ?


Les Editions Apogée ont publié en mars 2019 un petit essai sociologique dans sa nouvelle collection L’Urgence du sens, essai que devrait lire tous les acteurs du secteur des transports collectifs, puisqu’il s’intitule : Mobilité, la fin du rêve ?

En une centaine de pages faciles à lire, l’auteur, Eric Le Breton (1) (sociologue à l’université Rennes 2), s’attache à comprendre les évolutions du concept de mobilité quotidienne, « c’est-à-dire la mobilité de tous les jours, structurée par les déplacements entre le domicile et le travail… », non s’en en démonter les ressorts idéologiques qui prévalent depuis les Trente Glorieuses.

Une analyse critique qui détricote de façon pertinente les mots en vogue, les discours convenus et les éléments de langage qui imposent depuis longtemps aux citoyens à travers une simple injonction : « Soyez mobiles ! ».

Pour bien comprendre l’intérêt de cet ouvrage, il suffit de saisir le sens de ce paragraphe extrait du préambule : « La mobilité n’est pas une simple prothèse pratique pour faire des kilomètres. Elle compte pour beaucoup dans les manières de devenir un individu autonome, dans les ressorts de la cohésion sociale et dans les dynamiques de l’exclusion… ».

  1. Auteur de Bouger pour s’en sortir (Armand Colin, 2005), de Domicile-travail. Les salariés à bout de souffle (Les Carnets de l’info, 2008) et de Pour une critique de la ville (PUR, 2012).


TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale