• Christine Cabiron

Dreux propose le paiement sans contact dans ses bus


A Dreux, il est désormais possible de payer son billet de bus et de le valider avec une carte bancaire sans contact. Cette solution vise à faciliter l’accès aux transports publics. Elle contribue aussi à améliorer la vitesse commerciale et la ponctualité du réseau urbain.

Depuis le 29 avril, il suffit de monter à bord d’un bus du réseau Linéad et de présenter sa carte de paiement sans contact sur une borne de validation pour acheter un titre de transport. Le prix payé (1,30€) est identique à celui du ticket vendu par un conducteur.

En cas de contrôle, l’apposition de la carte bancaire sur le terminal mobile du contrôle permet de justifier le l’achat du titre de transport. Cette solution vise à faciliter l’accès au réseau urbain tant pour les habitants de l’Agglo du Pays de Dreux que pour les voyageurs et visiteurs occasionnels. Pour consulter leur historique d’achat, les clients n’ont qu’à se connecter sur le site internet du réseau de transport.

Gain de temps

En matière d’exploitation, ce nouveau mode de paiement contribue à améliorer la vitesse commerciale et la ponctualité en limitant le nombre de ventes à bord. Le service, développé en partenariat avec le Crédit industriel et commercial (CIC) est compatible avec toutes les banques et les cartes de paiement sans contact affiliées à Mastercard et Visa.

La solution billettique T-Smart a été conçue par la société Actoll. Elle permet de s’affranchir de lourdes infrastructures ou équipements complexes à installer à bord des bus. Il suffit de raccorder les valideurs à une alimentation électrique.

1,2 million de voyages par an

« En déployant ce service, l’Agglo du Pays de Dreux témoigne de l’imagination et de la l’agilité des villes moyennes qui rivalisent avec les Métropoles pour proposer des services innovants et personnalisés aux habitants de leur territoire », indique Jacques Lemare, vice-président en charge des transports et du développement numérique au sein de cette collectivité.

Celle-ci regroupe 81 communes et compte 115 000 habitants. Le réseau urbain est géré jusqu’au 31 décembre 2020 par Keolis. Il compte 6 lignes régulières, un service de transport à la demande et 26 véhicules. En 2018, plus de 1,2 millions de voyages ont été enregistrés.