• Michel Chlastacz

2018, une année record pour Regiojet


Fin janvier 2019, l’opérateur ferroviaire international tchèque Regiojet, a publié ses résultats 2018. Avec 9,7 millions de voyageurs transportés, ils présentent une croissance exceptionnelle de 29% en comparaison de 2017, avec une évolution similaire du chiffre d’affaire (100 MKcs, 4 M€).

Trafics et résultats portés par les activités grandes lignes internationales pratiquées en open access avec l’Autriche et la Slovaquie. Puisque les deux relations Prague-Brno-Kosice et Prague-Brno-Bratislava-Vienne ont regroupé en 2018 plus de 60% des trafics.

Et que leur fréquentation a augmenté de 26% en 2018 en comparaison de 2017, expansion portée par l’itinéraire viennois. L’entreprise met aussi en avant les bons résultats de son offre slovaque Bratislava-Komarno (frontière hongroise) qui totalise 5% du trafic du rail slovaque sur un itinéraire pourtant en partie à voie unique.

Avec le lancement en 2019 de nouvelles offres intervilles en République tchèque entre Prague et Ostrava (frontière polonaise) et entre Prague et Usti n/Labem (frontière allemande), Regiojet prend solidement pied sur son marché national, tout en préparant de nouveaux sauts sur les marchés ferroviaires des pays limitrophes.

Cette expansion se traduit par d’ambitieux investissements en matériels roulants d’ici 2021avec l’acquisition de locomotives (Traxx Bombardier et Vectron Siemens) et de voitures voyageurs (Astra) à hauteur de 1 MdKcs (40 M€).