• Pierre Cossard

ADL : un bus à impérial et à pile à combustible


Le constructeur d'autobus britannique Alexander Dennis Ltd. (ADL) étend sa gamme de produits avec un modèle à impériale alimenté par pile à combustible et équipé de l’essieu électrique AxTrax AVE de ZF. L’industriel de Friedrichshafen fournit également des solutions matérielles et logicielles additionnelles pour une performance optimale.

Le prototype du nouvel autobus ADL alimenté par pile à combustible se base sur le modèle Enviro400

et a fait preuve d'une efficacité remarquable lors de l’essai sur le terrain.

L'AxTrax AVE est donc monté dans un autobus alimenté par pile à combustible conçu par ADL sur la base de la série Enviro400 du constructeur. Cette configuration renferme un système sécurisé qui transforme l'hydrogène en électricité qui, à son tour, entraîne deux moteurs électriques sur moyeu de roue dans le pont portique électrique.

ADL a passé deux années à développer ce bus à impériale fonctionnant à l'hydrogène et ZF a été sélectionné comme partenaire dès le départ. Au cours des essais sur le terrain, le prototype a suivi des itinéraires d'autobus réels dans plusieurs villes du Royaume-Uni.

L’essieu électrique AxTrax AVE de ZF entraîne les autobus à plancher surbaissé jusqu’à une charge

sur essieu maximale de 13 000 kg. Les moteurs électriques intégrés dans les moyeux de roue développent en tout

une puissance de 250 kilowatts.

En plus de l'AxTrax AVE, ZF a fourni l'onduleur, l’unité de contrôle électronique EST 54 et le logiciel de commande approprié. Dans ce système complet, l'entreprise a aligné la performance, l'efficacité et la durée de vie de l’essieu tout en réduisant les coûts d'essai et d'homologation pour ADL.