• Michel Chlastacz

Getlink continue son expansion en dépit du Brexit


Comme l’eau sur les plumes du canard ? Le Brexit ne semble pas affecter les relations transmanche qui demeurent au beau fixe. C’est particulièrement vrai pour Getlink Eurotunnel, qui a enregistré en 2018 une progression de 5% de son chiffre d’affaires à taux de change constant. Soit 1,079 Md€. Quoique à des niveaux différents, tous les secteurs d’activités du groupe sont en expansion.

Avec 636,4 M€ (+ 6%) les navettes transmanche Eurotunnel affirment leur part largement majoritaire dans les résultats de Getlink. L’année dernière, elles ont transporté 1,7 million de camions, 53000 autocars et 2,6 millions de voitures particulières (+ 2%, un niveau record depuis 2000).

Du côté du transport ferroviaire (305,6 M€), Eurostar a également réalisé une année record avec près de 11 millions de voyageurs transportés. Un gain qui serait lié notamment au succès des nouvelles relations Londres-Amsterdam, qui devraient d’ailleurs être renforcées cette année.

Tandis que 2077 trains de fret (+ 3%) ont emprunté le tunnel et qu’Europorte, la filiale fret ferroviaire de Getlink, a enregistré en 2018 un chiffre d’affaires de 121 M€ (+ 2%), progression portée par le transport de ciment et par la pétrochimie. Un secteur de trafic renforcé par un important contrat de manutention ferroviaire signé durant l’année 2018 avec un grand groupe pétrolier.