• Michel Chlastacz

700 rames neuves : pari tenu en Île-de-France ?


Le 12 décembre 2018, Île-de-France Mobilités saluait un « pari tenu pour la région-capitale ». Celui lancé par sa présidente Valérie Pécresse de l’objectif des 700 rames neuves ou rénovées d’ici 2021 à l’issue de la législature.

Selon l’Autorité organisatrice des transports régionaux « en seulement trois ans, on a commandé et financé cet objectif. Grâce à un investissement historique de 10 Mds €, qui a permis de rajeunir un parc dont l’âge moyen dépassait les trente ans ».

Ainsi, « 252 rames neuves sont en service et 126 autres arriveront d’ici fin 2019 », précise la présidente de région. Et la rénovation est en cours pour 43 rames MI 2 N du RER A et 37 rames MI 84 RER-B.

Il en va de même pour 280 rames Z 2N de première et dernière génération roulant sur les RER C et D et sur les lignes J, H, K, L, N, U, P et R Transilien.

Les commandes et livraisons concernent notamment 152 à 198 rames Francilien selon les options. Elles sont liées à l’électrification de Paris-Provins, et au renouvellement du parc des lignes J et L. S’ajoutent à tout cela l’acquisition de 122 Regio 2N, et de 9 trams-trains destinés à la ligne 13 (Saint-Cyr-Saint-Germain ).

Les rames RER dites MING (Matériel d’Interconnexion de Nouvelle Génération), destinées à la ligne E, sont attendues pour 2025-2028. Entre-temps, la ligne prolongée à Mantes-la-Jolie en 2021aura reçu 13 RER-NG…