• Pierre Cossard

Des bus autonomes en Ecosse dès 2020


Sauf surprise de taille, c’est en L’Écosse que sera mené le premier essai d’un parc de bus autonomes de niveau 4. L’annonce a été faite le 22 novembre 2018 par Innovate UK, l’agence gouvernementale britannique qui soutient l’innovation, et qui investira 4,35 millions de livres sterling dans ce projet, par ailleurs porté l’opérateur de bus Stagecoach, en collaboration avec ses partenaires Transport Scotland, Alexander Dennis Limited (ADL), Fusion Processing Ltd, ESP Group, Edinburgh Napier University et Université de l'Ouest de l'Angleterre.

L'essai - qui débutera en 2019 – portera cinq véhicules ADL Enviro200 de 11,8 m autonomes qui seront exploités par Stagecoach East Scotland entre Fife et Édimbourg en traversant le pont Forth Road. Un conducteur restera à bord pendant tout le trajet, conformément à la réglementation britannique.

Les bus circuleront sur un parcours mélangeant routes ouvertes, des passages à niveau, ainsi que le corridor de transport en commun dédié traversant le pont de Forth Road, qui permet aux bus et aux taxis d’utiliser des voies réservées entre la M9, ​​près de Newbridge, et Halbeath, à Fife, soit 14 km.

Les travaux sur le véhicule sont en cours sur le site d’ADL à Guildford et l’autobus devrait être prêt à être utilisé au début de 2019. À court terme, le bus ne sera utilisé en mode autonome que dans l'environnement du dépôt, pour effectuer des mouvements tels que se garer et se déplacer vers la station-service et la station de lavage.