• Jean-Philippe Pastre

La FNAUT au secours du gouvernement ?


Si la Sénat est venu à la rescousse des « gilets jaunes », le gouvernement peut ces dernières semaines compter sur le soutien sans failles de la FNAUT ! En effet, depuis le début du mois de novembre 2018, et le vent de fronde populaire lié à la hausse annoncée pour le 1er janvier 2019 des accises sur les carburants, la Fédération Nationale des Usagers des Transports défend à coups de communiqués hebdomadaires la politique du gouvernement en matière fiscale. Cela fait suite à l'indéfectible enthousiasme de la FNAUT à l'égard du 80km/h en cours d'année.

Se présentant sur son site internet comme « Association de consommateurs agréée, la FNAUT conseille et défend les usagers de tous les modes de transport et les représente auprès des pouvoirs publics et des entreprises de transport. Groupe de pression d'intérêt général, la FNAUT s'efforce d'infléchir la politique des transports et de l'aménagement du territoire », il est surprenant qu'une association d'usagers « de tous les modes de transport » s'engage autant dans le soutien à des mesures pénalisant les ménages les plus modestes ou ceux vivant loin des métropoles, au prétexte qu'ils soient automobilistes.

La même association s'opposant, par principe, à toute idée de gratuité dans les transports. Un sujet qui mérite pourtant le débat, comme le rappelle Patrick Vergriete, président de la communauté urbaine de Dunkerque.