Fond-MM_edited.jpg
  • Michel Chlastacz

L’Europe investit à Lodz pour un RER compatible ERTMS*


La création en 2014 et le développement du LKA (RER) de Lodz, seconde ville polonaise, n’offrirait qu’un intérêt local si le choix des matériels des équipements et des infrastructures était resté classique. Ce n’est pas le cas.

C’est pourquoi l’Union européenne intervient avec un apport considérable dans ce projet puisque, sur un total de 1,35 Md€ d’investissements, matériels inclus, près de la moitié de la somme est apportée par les fonds structurels européens.

Pour la reconstruction et la mise en souterrain de la gare centrale de Lodz Fabryczna, puis la construction d’un tunnel urbain associant deux voies grandes lignes et deux voies LKA qui reliera la gare à la ligne de ceinture qui enserre la ville, la rocade du système LKA. Un ensemble équipé de l’ERTMS 2, ce qui implique une compatibilité pour les matériels roulants.

Actuellement, le LKA dispose de 20 rames doubles type Flirt de Stadler à plancher bas, acquises en 2014-2015 et de quelques rames anciennes EN 57 rénovées. L’acquisition pour 65 M€ de 14 rames triples Impuls II de Newag, dont la première sera livrée le 9 décembre 2018, à l’entrée en vigueur du nouvel horaire 2018-2019, les 13 autres unités arrivant progressivement jusqu’à juin 2019.

Parallèlement, pression du trafic l’exige, les rames Flirt seront dotées d’une troisième caisse et équipées ERTMS, alors que les nouvelles Impuls II le sont d’origine, ce qui fera du LKA le premier réseau RER « tout ERTMS ».

*European Railway Traffic Management System