• Michel Chlastacz

Distribution des tickets 2018 de la FNAUT


Lors de son XXIecongrès tenu à Bordeaux les 6 et 7 octobre 2018, la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports a décerné ses traditionnels tickets verts et rouges, qui mettent en avant ou dénoncent des décisions dans le domaine des transports publics.

Ils concernent tous les modes de déplacements et toutes les situations géographiques, et sont attribués à des actions précises de décideurs politiques locaux ou régionaux. Façon d’épingler des élus ayant mis en œuvre une politique jugée néfaste pour les usagers ou pour la collectivité.

Cette année, la distribution est large. Côté tickets verts, elle se partage entre les élus de la Communauté du Grand Avignon qui ont validé la seconde phase du tram « en dépit de l’opposition incompréhensible de Cécile Helle » (maire de la ville-centre), et la Collectivité territoriale de Corse qui « a pris en mains avec succès l’exploitation du réseau ferré de l’Île de Beauté, dont l’offre a augmenté de 40%, le trafic de 70%, alors que la contribution publique par voyageur a diminué de 40% ».

S’ajoutent les villes de Charenton et de Vincennes pour leurs politiques de stationnement des deux roues motorisées.

Côtés tickets rouges, outre les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté qui ont déjà citées dans nos colonnes le 16 octobre, le Conseil départemental de Haute-Savoie est épinglé pour la relance discrète d’un projet autoroutier déjà invalidé…