• Pierre Cossard

Toulouse : nouvelle étape pour le téléphérique


A la suite des études de conception du projet, le dossier d’Enquête Publique préalable à la déclaration d’intérêt général du projet a été approuvé lors du Comité Syndical du 3 octobre 2018.

Le projet de Téléphérique Urbain Sud entre donc dans sa dernière phase de concertation avec l’enquête publique prévue début 2019.

Le futur téléphérique urbain toulousain desservira trois pôles majeurs. Il permettra de relier l’Oncopole à l’Université Paul Sabatier (30 000 étudiants) en passant par l’hôpital de Rangueil (CHU de Toulouse) en 10 minutes seulement.

Ces trois sites seront connectés au réseau de transport urbain (métro et bus) ainsi que les principales structures installées à proximité : Institut Universitaire du Cancer de Toulouse, Hôpital Marchant, Laboratoires Pierre Fabre, Sanofi, faculté de médecine...

La capacité du téléphérique sera de 1 500 voyageurs par heure et par sens selon une fréquence à l’heure de pointe proche de celle du métro, soit une cabine toutes les 1’30’’.

Dans cette zone, les besoins de déplacements identifiés sont estimés à 8 000 voyageurs par jour. Le futur téléphérique urbain sud, entièrement intégré au réseau, sera accessible sur simple validation d’un titre de transport Tisséo.

L’installation comptera un total de 15 cabines en ligne, d’une capacité de 34 places, toutes 100% accessibles PMR.

Le tracé long de 3 km avec un dénivelé de plus de 100 mètres sur le coteau de Pech David franchira la Garonne et une zone naturelle préservée.

Le budget de l’opération est actualisé à un montant de 82,41 M€ (conception ; réalisation ; opérations d’accompagnement ; maîtrise d’ouvrage), dont 11,8 M€ de subventions potentielles, ce qui conduirait à une charge nette pour Tisséo Collectivités de 70,61 M€.