Fond-MM_edited.jpg
  • Hubert Heulot

Nantes relance ses transports publics


Inflexion du contrat entre Nantes et sa société de transport : d’ici 2025, la ville demande à la SEMITAN, la société d’économie mixte qu’elle possède avec Transdev, d’augmenter fortement l’offre de transports publics et de développer les autres mobilités, en particulier le co-voiturage. C’est le sens de la délégation de service public qu’elle vient de lui confier à nouveau.

Du point de vue de l’offre de transports publics, la comparaison avec ces dernières années est édifiante. Comme si, après la construction du réseau de tramway, elles avaient été consacrées à un gigantesque effort de rationalisation, d’entretien, de réfection des lignes, de renouvellement du matériel.

En 2009, la Semitan s’était vue passer la commande de faire parcourir 1,5 million kilomètres de plus en six ans à ses véhicules. Elle en a ensuite fait faire près d’1 million de kilomètre supplémentaire, « sans que cela coûte plus cher à la collectivité », selon les termes de Pascal Bolo, son président. Economies, économies….

Beaucoup de km en plus