• Pierre Cossard

Pas de gratuité en Ile-de-France


Après six mois de travail, le comité de huit experts mandaté par Ile-de-France Mobilités et la région, et présidé par Jacques Rapoport, pour plancher sur le sujet de la gratuité des transports a rendu son rapport le 2 octobre. Et ses conclusions sont sans appels.

La gratuité aurait un « effet minime sur la baisse du trafic routier et l’amélioration de la qualité de l’air », elle « dégraderait rapidement l’ensemble des lignes de transports en commun » et « elle occasionnerait 500€ d’augmentation des impôts par ménage l’année prochaine en Ile-de-France ». Tels sont les principaux points relevés par Valérie Pécresse, présidente de la région et d’Ile-de-France Mobilités, lors de la présentation du rapport.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, à l’origine de l’idée, a, de son côté, annoncé vouloir attendre les conclusions d’un rapport concurrent diligenté par ses propres services, et se dit décidée à en débattre début 2019.

Le sujet paraît donc loin d’être enterré, d’autant que la campagne des élections municipales de 2020 n’en est qu’à ses débuts…