• Michel Chlastacz

L’Avelia Horizon pour la SNCF


« Une commande qui est l’aboutissement d’un travail collaboratif entre la SNCF et Alstom », a précisé Henri Poupart-Lafarge, PDG d’Alstom Transport, en évoquant les travaux menés en commun avec la SNCF depuis 2016.

Alors que, le 26 juillet dernier, le Conseil d’Administration de SNCF Mobilités a approuvé une commande ferme de 100 rames à grande vitesse (350 km/h) à deux niveaux du « TGV du futur », la nouvelle gamme Avelia Horizon.

Un investissement de 2,69 Mds€, (25 M€ par rame, un coût unitaire de 20% moins élevé que la gamme précédente) avec un budget complémentaire de 190 M€ pour les options et les services. Le coût de maintenance devrait, selon Alstom, être réduit de 30% par rapport aux autres générations de rames TGV.

Les nouvelles rames Avelia Horizon se composent de deux motrices encadrant huit remorques articulées. La surface dédiée aux voyageurs, supérieure de 20% à celle des modèles Duplex existants, offre 740 places dans la version la plus capacitaire choisie par la SNCF. Tandis que la possibilité de modularité permet une reconfiguration temporaire des aménagements intérieurs en fonction des besoins comme par exemple la transformation en seulement une demi-journée d’espaces de 2eclasse en espaces de 1èreclasse. En outre, aérodynamisme et chaîne de traction plus performantes aidants, cette nouvelle génération de TGV consommerait 20% de moins d’énergie.