• Pierre Cossard

La France en vélo

Le Club des villes et territoires cyclables a tenu son Assemblée générale annuelle le 14 juin dernier, pendant le Salon européen de la mobilité, à Paris. A cette occasion, le Club, qui rassemble aujourd’hui près de 200 adhérents représentant plus de 2000 territoires (communes, agglomération, départements et régions), a notamment dressé le bilan des Assises de la mobilité et de la préparation du Plan national vélo. L’adhésion toute récente d’Ile-de-France Mobilités concrétise par ailleurs la volonté du Club de s’ouvrir aux autorités organisatrices en les accompagnant dans leur mutation en autorités organisatrices de la mobilité et non plus des transports.

Cette adhésion (après celle des AO de Clermont-Ferrand et de Valence-Romans), le Club veut y voir un symbole fort et peut être même un signal pour l'adhésion de nombreuses autres autorités organisatrices de la mobilité (AOM). Autre symbole pour les adeptes de la Petite Reine, le fait qu’après la Nouvelle Aquitaine, l’Occitanie ait rejoint ce mois-ci le Club des villes et territoires cyclables. Une nouvelle collectivité qui lance un plan vélo régional. « L’actualité nationale avec la préparation de la Loi d’orientation des mobilités (LOM) à laquelle le Club prend une part active depuis les Assises de la mobilité et dans le cadre d’échanges réguliers voire quotidiens avec le ministère des Transports, donne un fort écho à l’action de notre réseau, au sérieux

de ses propositions et à la qualité de son expertise, reconnus progressivement depuis sa création en 1989 », s’est ainsi félicité Pierre Serne, président.