• Pierre Cossard

80 km/h, contre vents et marées


Le décret d’application abaissant de 90 à 80 km/h la vitesse maximale autorisée sur 400 000 kilomètres de routes secondaires à partir du 1er juillet a été publié dans la nuit du 16 au 17 juin.

Cette limitation de vitesse s'appliquera sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central (muret, glissière), soit 40% du réseau routier français.

Annoncée le 9 janvier dans le cadre d'un plan gouvernemental visant à faire baisser le nombre de morts sur les routes, cette mesure, portée personnellement par le premier Ministre Edouard Philippe, a beau avoir été contestée par la plupart des associations d'automobilistes et de motards, par nombre d’élus locaux, et par le Sénat, elle entrera donc bien en application, contre l’avis de 76% des Français, interrogés dans le cadre d’un sondage publié en avril.