• Thierry Joly

Un TGV chinois plus longs et automatisés


Les essais menés ces derniers mois s’étant avérés positifs, China Railway Beiging Group fera à partir du 1er juillet circuler sur la ligne Pékin-Shanghai des trains à grande vitesse Fuxing composé de 16 wagons au lieu de huit jusqu’à présent.

Longs de plus de 400 m, ces trains pourront embarquer près de 1 200 passagers. Par ailleurs, China Railway Corporation a mené avec succès un premier essai en condition réelle d’un système de pilotage automatique des trains à grande vitesse sur un tronçon de 130 km de la ligne Pékin-Shenyang. Assurant le démarrage, la conduite du train jusqu’à une vitesse de 350 km/h et son arrêt, ce système nécessite toutefois encore la présence d’un chauffeur en cas d’urgence.

Il sera de nouveau testé en septembre, le but étant qu’il soit opérationnel pour les J.O d’hiver de Pékin en 2022.