• Thierry Joly

La Corée du Sud admise au sein de l’OSJD


La Corée du Sud a rejoint le 7 juin l’Organization for Cooperation between Railways (OSJD), organisme inter gouvernemental œuvrant pour le développement du transport ferroviaire international, et qui regroupait jusqu’alors 28 Etats européens et asiatiques dont la Chine et la Russie.

Comme le requiert les statuts de cet organisme pour accepter un nouveau membre, tous ont voté en faveur de cette adhésion, même la Corée du Nord, qui avait auparavant toujours bloqué l’entrée de sa voisine du Sud.

Un nouveau signe du réchauffement entre les deux pays, qui donne à Séoul l’espoir de réaliser son vieux rêve de relier son réseau ferroviaire à celui du Transsibérien, et ainsi réduire les temps de transports à destination de l’Europe.

Rappelons que lors de leurs récentes rencontres, les dirigeants sud et nord coréens ont décidé de renouer et moderniser les liaisons routières et ferroviaires entre leurs deux pays.