• Michel Chlastacz

Heathrow, l’aéroport le plus ferroviaire du monde


Western Rail Approach to Heathrow, « l’approche ferroviaire Ouest » vers Heathrow, le principal aéroport londonien, c’est ainsi que Network Rail, gestionnaire national des infrastructures ferroviaires britanniques, dénomme le projet.

À partir de la ligne principale du réseau Great Western qui, depuis la gare londonienne de Paddington, se dirige vers le Pays de Galles, il s’agit de construire une nouvelle branche de desserte de l’aéroport en direction du Terminal 5. Celui-ci est éjà desservi, comme les quatre autres, par le service dédié Heathrow Expressau prix élevé mais qui ne demande que 15 minutes de trajet au départ de London Paddington, au lieu de 51 minutes avec le métro.

Depuis 1977 la Piccadilly Linedessert également l’aéroport avec une station commune aux terminaux 1, 2 et 3. Elle a été prolongée en boucle en 1984 pour desservir le Terminal 4 puis remaniée en 2008 afin d’atteindre le terminal 5.

La nouvelle antenne de 5,5 km construite en partie en tunnel partira de Langley, gare de la ligne Londres-Reading. Elle est programmée par Network Rail à l’horizon 2024 sur investissements privés.

Elle vise une desserte ferroviaire directe de l’aéroport d’Heathrow sans transit par Londres au bénéfice des habitants de la vallée de la Tamise, du Sud-Ouest de l’Angleterre et du Pays de Galles. Avec ses trois Liaisons Rail Aéroport, Londres- Heathrow sera ainsi l’aéroport le plus ferroviaire au monde…