• Pierre Cossard

Air liquide investit dans le biométhane


Air Liquide annonce la mise en service, depuis le début de l’année 2018, de trois nouvelles unités de production aux Etats-Unis (Walnut, Mississipi), en France (Cestas, près de Bordeaux) et au Royaume-Uni (Northwick, près de Birmingham). L’industriel double ainsi sa capacité de production de biométhane, qui atteint désormais 60 MW, équivalent à 500 GWh en année pleine de production.

Le groupe a décidé, au cours des quatre dernières années, environ 100 M€ d’investissements dans la production de ce gaz. Il exploite aujourd’hui 10 unités de production dans le monde, destinées à purifier le biogaz pour le transformer en biométhane et l’injecter dans les réseaux de gaz naturel.

La nouvelle unité de production de biométhane aux Etats-Unis est située sur le site de Northeast Mississippi Landfill (NEML) est la première unité de grande taille construite par Air Liquide dans ce pays. Elle purifie du biogaz issu d’une décharge d’ordures ménagères et le transforme.

En Europe, les unités permettent de purifier du biogaz issu de déchets agricoles. Une partie du biométhane produit alimente des camions roulant au bio-GNV (Gaz Naturel pour Véhicules). Et ce qui est valable pour des camions l’est tout autant pour des autocars…

#Biométhane