• Thierry Joly

Un train pour l’aéroport de Phnom Penh


Le ministre cambodgien des Travaux publics et des Transports, Sun Chanthol, a, le 10 avril, inauguré une liaison ferroviaire entre la ville de Phnom Penh et son aéroport international.

Empruntant une ancienne voie ferrée non sécurisée, elle est assurés 24h/24h, à raison d’un service toute les 30 mn, par des trains composés d’une locomotive et d’un ou deux wagons qui effectuent le trajet d’une dizaine de kilomètres en 45 mn.

L’opérateur, Royal Railways, assure qu’il seront remplacés en juin par trois autorails diesel importés du Mexique, dotés de toilettes, de portes automatiques et du wifi, et pouvant transporter une centaine de passagers.

Roulant à 80 km/h, ils ramèneront le temps de trajet à 25 mn, et leur fréquence passera à trois services par heure. Pour l’instant gratuit, ce service deviendra payant le 31 juillet.

#PhnomPenh