• Thierry Joly

Privatisation du métro d'Osaka


Inauguré en 1933, le métro d’Osaka est devenu le 1er avril dernier le premier réseau métropolitain du Japon à être privatisé. Cependant, pas de grande révolution à attendre, du moins dans un premier temps, car toutes les actions sont détenues par la Municipalité d’Osaka.

Ce n’est en effet qu’à cette condition que le maire, Hirofumi Yoshimura, a obtenu l’accord de l’assemblée municipale qui, sous le mandat de son prédécesseur, avait par deux fois rejetée cette privatisation.

Baptisée Osaka Metro Co, la nouvelle entreprise exploitera le réseau de 9 lignes et 133 stations en remplacement du Osaka Municipal Transportation Bureau, et sera dirigée par Hideaki Kawai, ancien dirigeant de Panasonic.