• Thierry Joly

Grands travaux ferroviaires en Birmanie


La Birmanie a lancé en février les travaux de rénovation du Yangon Circular Railway, ligne faisant une boucle de 46 km autour de la capitale birmane, en si mauvais état que les trains mettent actuellement 3 heures pour la parcourir. Les Autorités escomptent qu’une fois le chantier achevé, la durée du trajet sera ramenée à 2 h, permettant d’accroître la fréquence des trains de 40%. Estimé à 340 M$, le coût des travaux sera à 70% couvert par un prêt à taux réduit du Japon. Dans le même temps, la Myanmar Railway a confié à un consortium d’entreprises locales et étrangères la refonte complète de la gare centrale de la ville et de ses environs. Elle envisage de faire de même pour trois stations situées sur la Circular Railway et réfléchit à la création de deux nouvelles lignes traversant la ville d’est en ouest et du nord au sud. Le ministère des Transports et des Communications prévoit par ailleurs d’entamer en milieu d’année la remise en état de la voie ferrée de 620 km reliant Yangon à Mandaly, vieille de 60 ans. Objectif, réduire le temps de trajet à 8h d’ici 2023, alors qu’il est aujourd’hui de 15h, ce qui permettra selon lui de multiplier par 6 à 9 le trafic passagers et marchandises. Un vaste chantier évalué à 2,4 Mds$, la encore largement financé par un prêt japonais.