• Michel Chlastacz

Marché prometteur pour le Regio 2N V 200


Le 23 mars, la région Pays-de-la-Loire a officiellement reçu les deux premières rames Regio 2 N V 200 d’une commande de 13 unités. Des matériels à la puissance accrue et aux aménagements spécifiques, destinés aussi bien aux services périurbains nantais qu’aux relations à 200 km/h entre Nantes, Angers et Le Mans.

Elles sont aussi, et surtout, destinées aux relations dites « Inter-Loire » entre Orléans, Blois, Tours, Saumur, Angers, Nantes, Saint-Nazaire et Le Croisic. Un itinéraire sur lequel les sections parcourables à 200 km/h sont nombreuses, d’autant que la région voisine Centre-Val-de-Loire est elle aussi entrée dans la boucle de commande des mêmes rames avec 32 exemplaires qui seront livrés d’ici 2020-2021, afin, avec la région voisine, de pouvoir consolider un parc de matériels dédiés.

S’ajouteront des rames destinées à remplacer les actuels trains Corail sur les relations Aqualys (Paris- Orléans- Tours), sur la ligne Paris-Orléans-Vierzon-Bourges, et sur la ligne Paris-Nevers.

En même temps, la Normandie a commandé 40 rames Regio 2N V 200 en version Omneo Premium (grandes lignes, grand confort), et dont la première sera présentée à l’automne prochain. Ces rames remplaceront également des voitures Corail réversibles, mais aussi des rames régionales à deux niveaux sur les relations ex-TET Paris-Normandie reprise par la région (Paris-Mantes-Rouen-Le Havre/Caen-Cherbourg).