• Jean-François Bélanger

Les conditions de Thello pour l'ouverture à la concurrence


L’opérateur italien a choisi la veille du mouvement de grève des cheminots pour annoncer son intérêt à s’inscrire dans la compétition qui s’annonce sur les rails français. Pour démarrer, cette filiale de Trenitalia va répondre au prochain appel à intérêt de Sud PACA.

Thello est une filiale à 100% des FS, l’Epic italien lui-même détenu par le ministère des Transports, et intervient dans plusieurs pays européens : l’Italie, l’Allemagne, l’Angleterre et la Grèce. Concernant le trafic à grande vitesse, Thello ne cache pas ses ambitions, sous réserve cependant de la réponse à plusieurs questions.

« Quels seront les péages qui nous seront demandés, et comment seront attribués les slots, quelle sera l’attitude de SNCF Réseau à notre égard, comment seront homologués les matériels étrangers, quelles seront les conditions de transfert du personnel ? », s’interroge Roberto Rinaudo, Pdg de Thello, qui reste cependant convaincu de l’intérêt de l’ouverture à la concurrence.

« En Italie, tout le monde y a gagné, les clients qui ont eu une offre plus grande et de qualité, les opérateurs qui ont vu leur trafic augmenter, et les collectivités qui ont pu maintenir les dessertes », assure -t-il.

https://www.mobilitesmagazine.com/single-post/2018/03/23/Thello-se-prépare-à-louverture-du-marché-français

Roberto Rinaudo, Pdg de Thello