Fond-MM_edited.jpg
  • Jean-François Bélanger

Les conditions de Thello pour l'ouverture à la concurrence


L’opérateur italien a choisi la veille du mouvement de grève des cheminots pour annoncer son intérêt à s’inscrire dans la compétition qui s’annonce sur les rails français. Pour démarrer, cette filiale de Trenitalia va répondre au prochain appel à intérêt de Sud PACA.

Thello est une filiale à 100% des FS, l’Epic italien lui-même détenu par le ministère des Transports, et intervient dans plusieurs pays européens : l’Italie, l’Allemagne, l’Angleterre et la Grèce. Concernant le trafic à grande vitesse, Thello ne cache pas ses ambitions, sous réserve cependant de la réponse à plusieurs questions.

« Quels seront les péages qui nous seront demandés, et comment seront attribués les slots, quelle sera l’attitude de SNCF Réseau à notre égard, comment seront homologués les matériels étrangers, quelles seront les conditions de transfert du personnel ? », s’interroge Roberto Rinaudo, Pdg de Thello, qui reste cependant convaincu de l’intérêt de l’ouverture à la concurrence.