• Michel Chlastacz

Allemagne : coup de pouce pour les Siemens Mireo


Le 26 février, le ministère fédéral des Transports allemands a accordé une subvention de 12M€ au groupement Siemens Ballard afin d’aider au développement des rames régionales de la gamme Mireo.

Ces rames modulables et aptes à une vitesse maximale de 160 km/h, sont fondées sur la technique des batteries. Elles ont l’ambition d’éviter les électrifications sur les antennes régionales peu exploitées, tout en y bannissant l’usage classique de la traction diesel.

Cette technologie hybride associe l’Allemand Siemens et le Canadien Ballard Power System, en vertu d’un accord industriel à hauteur de 9 M$ (8 M€) qui a été conclu en novembre 2017 ente les deux groupes, en partenariat avec l’Université d’Aix-la-Chapelle.

Selon cet accord, il s’agit, d’ici 2020-2021, de développer une flotte Mireo de rames associant les batteries - d’une capacité de 200 kW - et la classique alimentation électrique par caténaires. Un système qui, outre d’apporter le « zéro émission », permettrait, selon ses concepteurs, une économie d’énergie électrique de l‘ordre de 25% en comparaison de celle des rames classiques.

Déjà, 57 rames Mireo ont été commandées en août 2017 par DB Regio pour l’exploitation de trois lignes du S-Bahn « Rhein-Neckar ». Et dès 2020, 24 rames Mireo seront également mises en service sur les relations transfrontalières germano-helvétiques unissant Offenbourg et Fribourg à Bâle et Neuchâtel.

#SiemensMireo