• Michel Chlastacz

Maroc : l’ONCF accroît sa flotte de B°B° Prima Alstom


Selon le proverbe « on ne change pas de cheval au milieu du gué », on continue dans la même voie quand le choix s’est révélé bon. En attendant la grande vitesse, l’ONCF (Office national des Chemins de fer marocains) a choisi, sur la base d’un appel d’offres international, d’accroître sa flotte de locomotives électriques de la série E 1400, des B°B° Prima Alstom, une série déjà forte de 20 engins qui ont été livrés à partir de 2011.

Ces machines mixtes voyageurs et fret qui circulent sous la tension de 3 kV continu de l’ONCF assurent d’ores et déjà la plupart des grandes liaisons Inter cités et express du réseau ferré marocain. Le 8 février 2018, l’ONCF a signé un contrat d’un montant officiellement « d’environ 130 M€ » pour l’acquisition de 30 unités supplémentaires de ces mêmes machines, ce qui multiplie le parc de 2,5 fois !

Elles seront montées à Belfort, mais leur maintenance comme leur service après-vente seront assurés par Alstom Maroc. Semblables à celle de la commande précédente, elles offrent une puissance de 5500 kW, peuvent rouler à une vitesse maximale de 160 km /h, et pourraient à terme être équipées de l’ERTMS 1 qui doit être installé d’ici 2020-2025 sur les grands axes classiques du réseau ONCF. En prolongement de la future LGV Tanger-Kenitra (Casablanca) actuellement en construction et qui sera desservie par les 12 TGV de type Avelia Euroduplex que l’ONCF a commandé à Alstom…