• Michel Chlastacz

Embellie du trafic ferroviaire voyageurs en République tchèque


Après plus de deux décennies de recul, le trafic ferroviaire voyageurs repart à la hausse sur les rails tchèques. En 2017, l’opérateur historique national CD (Cesky Drahy) aura ainsi transporté 174,7 millions de voyageurs, soit 3,2 millions de plus qu’en 2016 (+1,8%).

Une reprise qui, selon Pavel Krtek, président du Directoire des CD, est bien plus significative exprimée en voyageurs.km (7,8 MM v.km soit + 5,4%), dans la mesure où la progression des trafics touche particulièrement les relations internationales proches, celles vers l’Autriche, la Slovaquie et la Pologne. Ce segment de marché a été par ailleurs fortement stimulé par le développement de la concurrence des nouveaux opérateurs, notamment celle des services de « Leo Express » et de « Regiojet » (Prague-Brno-Vienne), tandis que les CD ont, pour leur part, relancé l’offre internationale sur Prague-Linz et sur Prague-Vienne avec leurs rames « Railjet ».

Une reprise qui va de pair avec l’acquisition de nouveaux matériels. Soit 10 rames automotrices diesel et 50 voitures grandes lignes à livrer cette année, alors qu’un appel d’offres se prépare pour l’achat de pas moins de 380 voitures voyageurs grandes lignes et régionales à livrer d’ici 2023, en sus des matériels déjà commandés à hauteur de 800 M€. Soit 31 rames grandes lignes, plus 30 rames et 90 voitures régionale, des commandes en grande partie financés par l’Union européenne.