• Thierry Joly

Contre l’assoupissement au volant


L’entreprise coréenne Hyundai Mobis dévoile cette semaine au Consumer Electronics Show de Las Vegas un nouveau dispositif pour supprimer les risques d’accident liés à l’assoupissement des conducteurs. Baptisé DDREM (Departed Driver Rescue & Exit Maneuver), il se distingue de ses prédécesseurs en ce sens qu’il ne se contente pas d’alerter le chauffeur mais se charge également de mener le véhicule en lieu sûr. L’état d’attention du conducteur est déterminé de plusieurs manières. D’un côté, par une caméra infrarouge qui observe l’expression de son visage ainsi que les mouvements de ses yeux et dont le fonctionnement n’est pas altéré par le port de lunettes. De l’autre, par un système qui surveille les mouvements du véhicule afin de repérer les changements de voies anormaux, les zigzags, les écarts de trajectoire. Les informations recueillies sont transmises pour analyse à une base de données répertoriant les signes révélateurs d’assoupissement et si le DDREM juge que c’est le cas il prend le contrôle des freins, du moteur et de la direction du véhicule. Doté d’un radar, d’une caméra ainsi que d’un système de navigation et de positionnement par satellite, il le dirige alors vers l’endroit le plus proche où il peut s’arrêter en toute sécurité.