• Pierre Cossard

Chine : 16 000 bus électriques à Shenzhen…


Voilà qui va faire rêver les adeptes de la transition énergétique, du tout électrique et quelques industriels du transport collectif. La ville chinoise de Shenzhen ne possède officiellement plus aucun bus thermique en exploitation, mais très exactement 16 359 autobus électriques, de marque BYD (le siège social de l’entreprise s’y trouve implanté).

La transition a débuté en 2010, et permet aujourd’hui à l’agglomération de 10 millions d’habitants de faire l’économie de 345 000 tonnes de carburant chaque année. L’électricité de la ville est fournie par deux centrales, une nucléaire, et une fonctionnant à la biomasse.