Rennes, premier InOut en images

Le premier salon InOut, des « Mobilités numériques » à Rennes, du 14 au 18 mars, a la particularité de se dérouler pour une partie - trois jours sur cinq, les 16, 17 et 18 mars - à l’extérieur, dans la ville. .

Texte et photos Hubert Heulot 

InOut-Startup-alley
InOut-Startup-alley

Au cœur du salon, l'allée des start-ups françaises, une vingtaine, toutes orientée vers la mobilité numérique. Comme l'idée du salon InOut est que les " mobilités numériques " s'inventent et se testent à Rennes, un concours entre elles a donné a eu pour prix le droit d'expérimenter leurs applications dans la ville.

InOut-Blue-solutions
InOut-Blue-solutions

Parmi les " vedettes ", le stand de Blue Solutions, groupe Bolloré. Ici, Christian Struder en charge de la commercialisation auprès des collectivités locales, en interview pour la télévision du salon. Il présente Rennes comme une terre d'expérimentation de l'utilisation des cars électriques en conditions réelles dans le réseau de transport. Notamment quant à la gestion de l'autonomie des bus.

InOut-BlueBus
InOut-BlueBus

Embarquement dans le bus électrique Blue Solutions. Les premiers défis à son fonctionnement dans le réseau de transport de Rennes portent sur la limite des 230 kilomètres possibles après une recharge. Surtout que pour la première fois, les batteries alimenteront aussi le chauffage du bus. Des recharges d'appoint de dix minutes sont prévue en cours de service. Par ailleurs différentes solutions de chauffage sont testées. (Photo Blue solutions)

InOut-Startup-alley
InOut-Startup-alley

Au cœur du salon, l'allée des start-ups françaises, une vingtaine, toutes orientée vers la mobilité numérique. Comme l'idée du salon InOut est que les " mobilités numériques " s'inventent et se testent à Rennes, un concours entre elles a donné a eu pour prix le droit d'expérimenter leurs applications dans la ville.

1/9